Visite du Musée

Bovins de boucherie

Endroit :

Étable des chevaux et des bovins de boucherie, Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada

Infos :

Comme leur nom l’indique, les bovins de boucherie sont des races élevées pour leur viande.  Le Musée abrite les races bovines les plus populaires du Canada : 

Élevage :

L'accouplement se fait de façon naturelle dans la majorité des fermes d'élevage de bovins de boucherie, mais le Musée utilise l'insémination artificielle. Les vaches ont leurs premiers veaux  à l’âge de deux ans et la période de gestation dure environ neuf mois. La saison de vêlage s'étend normalement de janvier à avril. 

Soins et alimentation :

Les vaches allaitent leurs petits en pâturage jusqu'à l'automne. Les veaux sont sevrés de septembre à novembre, lorsqu'ils pèsent environ 250 à 350 kg (550 à 770 lb) et sont âgés d'environs sept mois.

Après le sevrage, les veaux sont habituellement placés dans un parc d'engraissement où leur alimentation se compose d'ensilage, de suppléments protéiques, de céréales et peut-être d'un peu de foin. Ils grossissent d’environ un kilogramme par jour jusqu'à ce qu'ils atteignent 500 à 600 kg (1100 à 1230 lb) à l'âge approximatif de 14 à 18 mois; ils sont alors prêts pour l'abattage. On augmente la quantité de céréales à la fin de la période d'engraissement afin de produire une mince couche de graisse assurant une viande tendre et au bon goût.

Une bête de 500 kg (1100 lb) produira environ 215 kg (470 lb) de viande commercialisable.

Les bovins à viande au Canada :

Avec ses plus de 60 000 fermes et exploitations bovines, le Canada est le quatrième exportateur de bœuf et de bovins au monde. Il y a environ 3,7 millions de bœufs de boucherie au Canada, dont près de la moitié en Alberta. Le troupeau moyen compte 38 têtes, mais un fermier a besoin d'au moins 75 à 100 vaches pour gagner sa vie uniquement par l'élevage de bovins de boucherie.  De nombreux éleveurs pratiquent également la culture de céréales ou l’élevage de vaches laitières. Le Canada produit 1,2 milliard de kilogrammes (2,7 milliards de livres) de bœuf par an.

Retour au haut de la page